Hachette, la culture du monopole

Marc Mousli

En s'appuyant sur le monde de l'imprimé scolaire et universitaire, Louis Hachette a bâti un véritable empire. Il s'est également attaqué à la distribution grâce au réseau de kiosques des gares. Avant de lorgner vers la presse.

Louis Hachette naît en 1800 dans une famille modeste.
Ses parents se séparent et sa mère trouve une place de lingère au lycée Louis-le-Grand, ce qui permettra à son fils de faire ses études dans cet établissement réservé à l'élite parisienne.
Très bon élève, Louis est admis à l'Ecole normale supérieure.
Il y passe la licence ès lettres, mais ne peut poursuivre jusqu'à l'agrégation car Mgr Frayssinous, grand-maître de l'Université, ferme l'école qu'il considère comme un repaire de libéraux politiques dangereux en ces temps de monarchie constitutionnelle.
Le jeune homme se tourne alors vers le droit.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Hachette, la culture du monopole ( n°096 )