Glyphosate : l'ombre de Monsanto sur l'Europe

Cédric Vallet
Alternatives Economiques n° 373 - novembre 2017

En dépit des soupçons relatifs à sa nocivité, le glyphosate sera-t-il réautorisé au sein de l'Union européenne ? Retour sur la fabrique de la décision de mise sur le marché.

Les Etats membres de l'Union européenne doivent se prononcer d'ici à la fin de l'année sur la réautorisation du glyphosate.
Ce pesticide est le principe actif du Roundup, le désherbant le plus vendu au monde, commercialisé par la firme américaine Monsanto, rachetée en 2016 par le géant allemand de la chimie Bayer.
Produit depuis les années 1970, il a été classé en 2015 comme un cancérogène probable par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ), agence spécialisée de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
Une évaluation qui a dû peser sur la position du gouvernement français, lequel a déclaré le 30 août qu'il voterait contre le renouvellement pour dix ans de l'autorisation de cette substance.
Réautorisation, proposée par la Commission européenne.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Glyphosate : l'ombre de Monsanto sur l'Europe ( n°373 )