Flexisécurité : qu'est-ce qui va changer ?

Laurent Jeanneau

Patronat et syndicats se sont entendus pour accorder plus de flexibilité aux entreprises et de nouveaux droits aux salariés.

Le 11 janvier dernier, les partenaires sociaux sont parvenus in extremis à un accord sur la sécurisation de l'emploi.
C'est une bonne nouvelle pour la démocratie sociale : un échec aurait certainement jeté un coup de froid durable sur le dialogue social, comme ce fut le cas en 1984.
C'est une bonne nouvelle aussi pour François Hollande, qui avait misé gros, tant en interne vis-à-vis des Français qu'en externe vis-à-vis de nos voisins européens et des investisseurs financiers, en privilégiant la négociation pour réformer le marché du travail.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Flexisécurité : qu'est-ce qui va changer ? ( n°101 )