Etats-Unis : du pétrole dans le gaz de schiste

Antoine de Ravignan

Avec des prix du gaz tombés au plus bas, les consommateurs américains se frottent les mains. Quant aux producteurs, ils basculent du gaz au pétrole de schiste.

Il y a de l'eau dans le gaz de schiste.
La chute spectaculaire des cours du gaz aux Etats-Unis - tombé à 3,30 $ par MBtu (*) début janvier 2013, contre 5,80 dollars trois ans plus tôt - sonne-t-elle la fin du boom de son exploitation ?
Sommes-nous à la veille de l'éclatement de ce qui n'aurait été au fond qu'une nouvelle bulle spéculative, à la manière de la crise des subprime ?
Est-ce un retournement propre à décourager les ardeurs des industriels appâtés par les gisements dormant aux pieds de nos Causses ?
Pour les écologistes, ce serait le rêve.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Etats-Unis : du pétrole dans le gaz de schiste ( n°094 )