Etats-Unis : le flot des saisies n'est pas endigué

Cécile Muszynski
À lire également
couverture
L'Amérique veut retrouver son rêve
couverture
Voyage au pays de l'insécurité sociale

Aux Etats-Unis, les mesures prises par l'administration Obama n'ont pas enrayé les saisies de logements. Et une nouvelle vague menace de déferler.

Arrêtez les saisies", "Laissez les familles dans leur maison".
Portées à bout de bras par une cinquantaine de personnes, les pancartes fleurissent devant l'agence locale de la Bank of America, à Antioch.
Dans cette ville-dortoir située au nord de San Francisco, l'association caritative CCISCO (Contra Costa Interfaith Supporting Community Organization) lançait en septembre dernier sa campagne contre les saisies immobilières.
Nous sommes en colère et voulons que les banques nous rendent des comptes, affirme Apolonio Morales, porte-parole de l'association.
Le gouvernement a donné des milliards aux banques pour que les familles puissent rester chez elles.
Mais on ne voit pas de différence.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Etats-Unis : le flot des saisies n'est pas endigué ( n°094 )