Entreprise : quelle taxation des grandes entreprises ?

Marc chevallier

Les grands groupes du CAC 40 ont encaissé 73,8 milliards d'euros de bénéfices en 2011.
Malgré une baisse de 9 % par rapport à 2010, un tel niveau de profit a quelque chose d'insolent en période de crise, surtout quand on le compare au niveau de leur contribution à l'effort de solidarité.
En effet, comme l'ont montré plusieurs rapports, plus grande est la taille de l'entreprise, moins cette dernière paie d'impôts sur le territoire français.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Entreprise : quelle taxation des grandes entreprises ? ( n°107 )