Crises et inégalités : des causes communes

Paul Krugman

Paul Krugman, prix "Nobel" d'économie, revient sur les causes profondes de la crise et fait son mea culpa. Le tournant libéral engagé dans les années 1970 a dérégulé la finance et creusé les inégalités, lesquelles ont fragilisé nos économies.

Avant 2008, quand j'expliquais à un public de non-économistes que nous avions retrouvé les niveaux d'inégalité qui précédaient la Grande Dépression, les gens en tiraient souvent la conclusion que nous allions probablement connaître une crise d'ampleur analogue.
Je les détrompais alors en leur expliquant que, pour éviter une dépression, la demande agrégée doit être suffisante, mais qu'en théorie cela ne fait aucune différence que cette demande se porte sur des produits de luxe plutôt que sur des biens de première nécessité.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Crises et inégalités : des causes communes ( n°094 )