Compte-Nickel : une banque pour tous

Justin Delépine
Alternatives Economiques n° 378 - avril 2018

Pas de découvert possible, une ouverture très simple et des services limités : le Compte-Nickel permet de lutter contre l'exclusion bancaire.

Une banque qui s'adresse aux pauvres.
C'est en résumé l'ambition affichée du Compte-Nickel.
Sauf que l'entreprise qui développe ce produit, la SAS Financière des paiements électroniques [1], n'est pas une banque.
Les fondateurs du Compte-Nickel, Ryad Boulanouar et Hugues Le Bret, ont eu l'idée de permettre aux personnes frappées d'interdit bancaire (*) , et plus largement à toutes celles qui se trouvent dans une situation d'exclusion bancaire (voir encadré page 58), d'ouvrir facilement un compte.
La particularité du dispositif : le découvert est impossible.
On ne peut retirer de l'argent ou faire un virement que si l'on a approvisionné son compte.
Dès 12 ans, chacun peut ainsi avoir accès à un service bancaire.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Compte-Nickel : une banque pour tous ( n°378 )