Chine : génération enfant unique

Yunxiang Yan, Professeur d'anthropologie à l'Université de Californie-Los Angeles (Ucla)

Ils ont grandi seuls, objets de toutes les attentions de leurs parents. Jeunes adultes aujourd'hui, ces "petits empereurs" bouleversent la société chinoise.

Un enfant, pas plus.
En 1979, dans l'espoir d'éviter une explosion démographique, les autorités chinoises décidaient de n'autoriser qu'un enfant par couple, fils ou fille.
Près de trente plus tard, ces enfants uniques, qui ont grandi dans les années 80 et dont certains atteignent aujourd'hui l'âge adulte, sont la première génération de Chinois à n'avoir pas vécu sous l'austère régime maoïste.
Toute leur enfance s'est passée dans une aisance matérielle croissante, avec des adultes leur vantant quotidiennement les avantages de la richesse.
Rien d'étonnant à ce que Bill Gates soit aujourd'hui leur référence.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Chine : génération enfant unique ( n°099 )