Austérité : un tournant insuffisant

Guillaume Duval

La Commission a mis un frein à son "autisme austéritaire", mais sans prendre pour l'instant la moindre initiative de nature à relancer l'activité.

Le mois dernier, la Commission européenne a proposé que la France et d'autres pays disposent de deux années de plus pour ramener leurs déficits publics sous la barre des 3 % du produit intérieur brut (PIB).
Une rupture positive avec "l'autisme austéritaire" dont elle avait fait preuve jusque-là.
Mais ce tournant reste insuffisant : la Commission européenne ne prend toujours aucune initiative pour relancer l'activité.
Ce changement de pied résulte tout d'abord de l'échec des politiques menées depuis 2010 : la zone euro est retombée en récession et le chômage explose à des niveaux inconnus jusque-là.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Austérité : un tournant insuffisant ( n°100 )