Audiovisuel : ce que cache le match Drahi-Bolloré

Hervé Nathan, Journaliste à Marianne
Alternatives Economiques n° 373 - novembre 2017

Convergence contenus-tuyaux, cost killers, bulle financière, nouveaux acteurs…, le monde du numérique et des médias connaît des bouleversements profonds. Et ce n'est pas fini.

Il y a une dizaine d'années, un patron vedette adulé des médias avait voulu faire de Vivendi, héritier de la vénérable Compagnie générale des eaux, le premier groupe "convergent".
Jean-Marie Messier avait eu l'intuition que l'avenir appartiendrait au mariage des "contenus" (le sport, le cinéma, la télévision, l'information) avec les "tuyaux", c'est-à-dire les réseaux de télécommunications.
Jean-Marie Messier, Moi-Même, Maître du Monde", comme l'appelaient les Guignols, avait cependant plus de melon que d'intuition.
Et le groupe Vivendi, surendetté à force d'acquisitions hors de prix, frisa la faillite en 2002, avec 23,3 milliards d'euros de pertes [1].

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Audiovisuel : ce que cache le match Drahi-Bolloré ( n°373 )