Argent et politique, des liaisons dangereuses ?

Igor Martinache
Alternatives Economiques n° 373 - novembre 2017

La politique moderne est devenue une véritable profession, qui entretient des liens complexes avec l'argent et de plus en plus serrés avec le marché. Au point aujourd'hui de brouiller la démarcation public-privé.

1.
La politique, une profession comme les autres ?
Emplois fictifs, abus de biens sociaux, prise illégale d'intérêts, etc.
, la litanie des scandales financiers impliquant des responsables politiques contribue à rallier un nombre croissant de citoyens au slogan du "tous pourris".
Elle alimente aussi une exigence toujours plus grande de probité et de transparence de la part de ceux qui gèrent les affaires publiques.
Ces derniers ont beau jeu de mettre en avant leur désintéressement et leur sens du sacrifice… Mais ils contribuent par là à faire oublier que la politique moderne est devenue une véritable profession, exercée par des agents devant vivre non seulement "pour" mais aussi "de" cette activité, selon la formule de Max Weber [1].

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/Argent et politique, des liaisons dangereuses ? ( n°373 )