1953-1957 : le poujadisme ou l'idéologie du tiroir-caisse

Gérard VINDT

Mouvement éphémère, issu des petits commerçants et artisans, le poujadisme se nourrit des thèmes populistes: haine de la république corrompue, xénophobie et racisme. Mais si ce rassemblement connaît des heures de gloire au temps

Le 23 juillet 1953, à Saint-Céré dans le Lot, le papetier Pierre Poujade et quelques amis commerçants ou artisans s'opposent aux contrôleurs du fisc venus mettre leur nez dans la comptabilité des petites boutiques locales.
Bientôt le mouvement s'étend dans tout le sud du Massif central où de véritables commandos anti-fisc sillonnent les routes.
Le 29 novembre est fondée l'UDCA (Union de défense des commerçants et artisans) du Lot et le 6 décembre,la nouvelle organisation remporte un beau succès aux élections professionnelles de la chambre de commerce de Cahors.
En novembre 1954, c'est à Alger que l'UDCA tient son premier congrès national.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/1953-1957 : le poujadisme ou l'idéologie du tiroir-caisse ( n°083 )