"On sous-estime l'ampleur d'une crise qui réclame des réponses beaucoup plus volontaristes"

Entretien avec Emmanuel Maurel, vice-président de la région Ile-de-France et membre de l'aile gauche du PS
Propos recueillis par Christian Chavagneux

L'Economie politique : Le gouvernement est engagé dans une politique d'austérité budgétaire afin de maîtriser la dette de la France pour éviter de la mettre sous la contrainte des marchés.
Etes-vous d'accord avec ce choix ?
Emmanuel Maurel : Non, bien sûr que non.
Le constat vaut pour la France et pour l'ensemble de l'Union européenne : les politiques d'austérité ne marchent pas.
Du simple point de vue de l'efficacité économique, les pays qui ont fait les plus gros efforts budgétaires ne sont pas ceux que les marchés récompensent le plus en leur offrant les taux d'intérêt les plus bas.

graphique
Accès réservé
  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :
    > Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.

  • Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant :
    > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

  • Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, mais pas abonné à Alternatives Economiques :
    > pour accéder à ce site, je m'abonne à Alternatives Economiques.

Articles/"On sous-estime l'ampleur d'une crise qui réclame des réponses beaucoup plus volontaristes" ( n°102 )